Point de nostalgie ni pessimisme de rigueur parce qu’une ann√©e s’est achev√©e.

Non, juste une profonde envie de poursuivre le cheminement : tant et tant √† voir, √† lire, √† √©couter, √† go√Ľter, √† sourire, √† apprendre, √† pleurer et √† donner encore ! Toujours ce d√©sir de cueillir l’humain dans sa floraison spirituelle, de puiser dans le floril√®ge des √©motions qui me relient √† l’univers, auquel j’exprime toute ma gratitude.

Point de craintes que le temps ne se soit trop vite √©coul√© et que le sablier des merveilles ne soit √©gren√©.¬†L’an qui passe n’est pas l’impasse menant inexorablement vers l’aboutissement mais une passerelle vers l’accomplissement et l’acceptation.

Je vous souhaite √† tous une ann√©e d’ouverture de votre champ des possibles, une ann√©e propice √† la d√©couverte de votre moi profond et de la richesse de l’autre, une ann√©e de patiente appartenance √† la communaut√© humaine, de pr√©sence dans l’instant pr√©sent, une ann√©e d’audace, m√™me infime, une ann√©e o√Ļ vous aurez des choses √† (vous) dire… une ann√©e pleine de vies.¬†Soyez vous-m√™mes.

Bonne Année 2018 !