Comment fait-on pour ressentir une communion parfaite entre d’autres personnes et nous-mêmes ? Grâce au Power of Love!

Cela ne vous évoque qu’une célèbre chanson* ? Pourtant je suis certaine que vous l’avez ressentie, cette musicalité de l’harmonie.

J’y ai goûté lors d’occasions différentes : en participant à des manifestations de foule solidaire où les ondes se propagent, en entrant dans une discussion où chacun expose ses paroles en toute sympathie et puis, surtout, à l’occasion de cérémonies, joyeuses et sombres.

Ce pouvoir de l’amour qu’on se porte les uns aux autres fait que tout devient évident car une connexion soudaine, quasi magique, opère à partir d’un sentiment qui nous emplit et dessine un large sourire grâce ou en dépit des circonstances, tissant une promesse de paix.

La dernière situation d’un tel ressenti me vient de la cérémonie d’adieu à mon frère Jaabi, un tribute (hommage) organisé à plus 16 000 km de moi et qui a pourtant uni des personnes vivant en France, en Suisse, en Polynésie, aux Antilles, en Australie et aux îles Fidji. Comment cela a-t-il pu s’opérer? Notre communication est devenue, pendant quelques jours, rapide, intense, fluide, quasi ininterrompue comme si nous conversions dans la même pièce et que l’esprit de notre frère et ami bienaimé rendait abstraits la distance et le fait que certains ne se connaissaient pas avant cette célébration. J’avais l’impression concrète que quelqu’un nous enlaçait tous.

Quand je me suis demandé comment cette communion spirituelle nous était offerte alors que tous nos échanges passaient par ordinateurs et smartphones, uniquement par de brefs mots et quelques images, j’ai su que c’était le « Jaabi Power of Love » ! Cet être de lumière pétri d’amour nous a unis en cet instant si délicat, si fragile tant le temps et l’espace étaient emplis d’une émotion tangible, palpable dans nos souffles, nos mots à fleur de claviers, nos désirs de musiques, de couleurs, de sentir le vent nous effleurer et les embruns de la mer du Pacifique nous caresser.

C’est évidemment le pouvoir de l’amour qui transcende nos différences afin de ne faire qu’un à tout moment. Le pouvoir aussi de nous faire vivre en pleine conscience. C’est définitivement cela qui nous porte, nous déporte, nous transporte et nous unifie. Cela même qui nous pacifie.

Ce « Power of Love » me donne à penser que tout est possible s’il s’empare d’un groupe d’humains tel un vol d’oiseaux : en unifiant notre être profond il nous unit pleinement aux autres êtres.

C’est pour cela que l’on serait tenté de faire de l’amour une injonction. Let Love Rules ! nous chante Lenny Kravitz. Et si l’amour nous gouvernait?

The book of love

*The Power of Love de Franky Goes to Hollywood me transporte parmi les anges!

Photo de couverture : Sea of Love, peinture en métal en 3D de David Cracov.

Facebooktwittergoogle_plusmail