Today is beautiful...

Category Les bons contes

Contes orientaux, zen ou modernes, ha√Įkus, koan et autres po√©sies pour vous distraire ou en retirer un enseignement

Onyx et les √Ęges de la vie – conte pour notre enfant int√©rieur

EPISODE 1¬† C’√©tait un lutin r√©volt√©, parfois survolt√©. Malgr√© sa petite taille, Onyx avait une grande et belle √©nergie.¬†Rien ne le laissait en paix : un amour bris√© par-ci, un animal bless√© par-l√†, une petite fille perdue ici, une for√™t… Continue Reading →

Conte de la brousse : un lièvre malin

Le li√®vre et le baobab Un roi avait une fille plus belle que toute les femmes du pays. Et les demandes en mariage lui arrivaient chaque matin, de plus en plus nombreuses. Un jour, il fit dire dans tout le… Continue Reading →

Mandala Day©, la promesse des beaux jours

Oh ! Que l’Empereur conclue la paix, mon p√®re ; avec joie je c√®de le laurier sanglant pour la premi√®re fleur que nous offre le printemps, pour les parfums qu’exhalent les premiers beaux jours de l’ann√©e rajeunie. Wallenstein (1799),¬†homme de… Continue Reading →

Un ha√Įku de saison

  Devant la porte du temple dans la montagne Les nuages passent en se r√©jouissant. √Čquinoxe de printemps. Kawahigashi Hekigodo¬†( 1873-1937 ) *Il s’agit d’un ha√Įku avec un kigo,¬†terme japonais signifiant ¬ę¬†mot de saison¬†¬Ľ, qui indique √† quel(le) moment/saison le… Continue Reading →

Le conte du mois

Il √©tait une fois un jeune prince g√©n√©reux qu‚Äôun bon g√©nie voulait r√©compenser. – Quel cadeau voudrais-tu que je te fasse ? Le jeune homme r√©fl√©chit : -Je voudrais que les moments d√©sagr√©ables de ma vie soient rapidement effac√©s. -Tr√®s… Continue Reading →

Po√®me d’occident

Le ha√Įku japonais reviendra tr√®s vite, mais pour c√©l√©brer la nouvelle ann√©e en prose, le Champ des Possibles vous livre une po√®me d’Occident : A minuit je dormais, en ma poitrine veillait Le coeur emplir d’amour, comme si c’√©tait le… Continue Reading →

« Older posts Newer posts »

© 2022 Le Champ des Possibles — Powered by WordPress

Theme by Anders NorenUp ↑