Equinoxe de printemps –

à la porte du temple de montagne

les nuages sont aux anges

(Iida Dakotsu )

 

Monde lointain –

toujours plus lointain

sous le soleil radieux

(Mizuhara Shûôshi)

in Haïkus du XXe siècle, Ed. Gallimard

 

De quel arbre en fleur

je ne sais

mais quel parfum!

(Bashô in Haïku des quatre saisons,  Ed.Seuil)

Facebooktwittergoogle_plusmail