Un mantra? Un nom un tantinet bizarre qui désigne une formule formée d’une (comme le Ôm) ou plusieurs syllabes répétées de nombreuses fois suivant un certain rythme pour favoriser la méditation ou à des fins religieuses. Le mantra est « ce qui protège l’esprit », avec une puissance intérieure, atemporelle et qui prépare à l’ouverture du coeur et l’éveil de la conscience. Selon Colette Poggi, philosophe indianiste et sanskritiste  » la pratique du mantra, défini comme une « formule mystique », invite avant tout à une expérience transformatrice : par l’aimantation spontanée de l’attention qu’il suscite, la conscience dispersée, extériorisée, s’unifie et s’intériorise ».

Dans l’article précédent – http://lechampdespossibles.org/the-best-is-yet-to-come/- j’évoquais une phrase que j’aime me répéter tel un mantra. Il s’agit bien de cela : une phrase que l’on peut prononcer à tout moment et partout, dans sa tête ou de vive voix, qui guide l’esprit pour l’amener à une sorte de métamorphose – en l’occurence rassurer et positiver par   » Le meilleur est à venir », comme une invocation.

Le mantra des mantra est le Om : « OM, la syllabe sacrée, est le tout : ce qui fut, ce qui est et ce qui sera ; impérissable, elle est au-delà des trois temps » (Mandukya Upanishad). En sanskrit, le AUM exprime la totalité de ce qui existe :

  • le A est le commencement, la naissance, l’éveil (et le Dieu créateur Brahma)
  • le U la continuation, la vie, le rêve (et le Dieu Vishnu)
  • le M la fin, la mort, le sommeil (et le dieu destructeur Shiva).

C’est sans doute ce qui m’a poussée à intégrer ce mantra comme un complément de mon être – je le porte sur moi en permanence – avec le sentiment puissant que sa vibration me relit au reste du monde et me conforte dans la communauté humaine. On dit même que ce serait le son originel qui aurait créé l’univers, la pulsation primordiale qui donnerait vie à toute chose et j’aime à croire que c’est ce qui m’unit à vous, aux autres. Qui plus est, sa représentation symbolique me plaît profondément.

« Immanente et transcendante à la fois, cette résonance infiniment subtile du Om n’est autre que la vibration du Soi ou du Brahman, l’Absolu, ce réservoir d’énergie inépuisable. »*

Une véritable incantation à la vie!

Il existe une foule de mantras (dont bon nombre commence par Om) bouddhistes et hindouistes. Par exemple, le mantra de la Tara Verte : Om Tare Tuttare Ture Svaha qui favorise la compassion et protège de toutes les peurs (retrouvez une photo de la Tara Verte dans la galerie zen du blog). Il y a également des mantras liés aux chakras :  « Je mérite le meilleur : l’amour, l’amitié et le respect. J’use de ma force avec sagesse, j’ai confiance dans la vie » est celui du chakra du plexus solaire.

Le mantra peut donc être utilisé dans différents pans de notre vie : dans certaines méditations et relaxations, dans de nombreux yogas (le Mantra Yoga qui s’appuie sur la répétition d’un son ou d’une phrase courte, le Yoga Kundalini qui utilise beaucoup de mantras pendant les asanas (postures) ou les méditations. Il fait alors partie d’une pratique d’ensemble. Mais il est possible d’utiliser un mantra juste « comme ça », pour nous booster afin d’atteindre un objectif précis ou parvenir à une ressource interne (« j’ai confiance », « je suis en sécurité », « écoute ton coeur »…) qui conduit à l’apaisement, à la sérénité, à la plénitude, à l’unification, à l’état positif de paix intérieure, dans le cadre d’un rituel minimal.

L’exercice proposé ici est de créer un mantra personnel, à partir d’un son qui fait écho à notre être, une parole célèbre (en mettant à la première personne le « Soyez heureux, agissez dans le bonheur, sentez-vous heureux, sans aucune raison » de Socrate ?) ou peut-être transmise par un parent. Pourquoi pas une phrase inventée de toute pièce, qui n’aurait pas nécessairement de signification?

Catherine Barry, sophrologue spécialiste du bouddhisme et du développement personnel propose cet exercice de récitation de mantra dans son ouvrage « La Sérénité, 108 leçons et exercice » (ed. Chêne), et suggère d’inventer un mantra « disant par exemple ce que vous souhaitez profondément faire, devenir, créer, pour rendre vos proches heureux ou le devenir vous-même ».

Possédez-vous un mantra qui vous est propre et si tel est le cas, voudriez-vous le partager avec nous? Si non, je vous propose d’en créer un, qui vous accompagnerait dans un murmure ou silencieusement.

FullSizeRender

*in n°6 d’Ultreïa, revue de spiritualité et philosophie.

Photo de couverture : le mantra de Padmapani Avalomiteshvara : Om Mani Padme Hum, prière exasyllabique dite mana padma (« Joyau du Lotus ») gravé et peint sur un rocher aux cinq couleurs symboliques. Il s’agit du mantra de compassion par excellence qui rend « hommage au joyau du lotus » qui est en chacun de nous.

om : l’éveil, la réalisation des 5 sagesses
mani : les joyaux
padme : le lotus de l’amour et de la compassion
hum : la graine (tout les êtres animés ont le potentiel de l’éveil en eux).

Facebooktwittergoogle_plusmail