Mais qu’est-ce?….

Le ménologue est « en Grèce, le calendrier comportant la liste des saints de chaque mois. Son usage, comme ses références sont donc strictement liturgiques. »

Mais Jacques Lacarrière* en propose une autre destination – c’est le cas de le dire : unir des poèmes qui reproduisent le principe de ce calendrier mais en remplaçant le nom du saint par celui d’un lieu, évènement ou moment particulier de sa vie en Grèce.

Les grecs aimaient particulièrement les formules brèves, les sentences et énigmes à caractère poétique et initiatique.

Ces poèmes ne sont pas sans rappeler les haïkus, que le Champ des Possibles affectionne particulièrement.

En voici deux, pour illustrer cette découverte.

Sur le jeune rivage, 

un couple d’hirondelles réinvente l’amour.

(Trézène, avril)

Sur le mur, le oui embrasé du soleil.
Sur la mer, l’insomnie des cendres.

(Santorin, août)

*Trois Ménologues éd. Cheyne Editeur

Facebooktwittergoogle_plusmail