Par ces temps frileux et dans l’attente du printemps, voici quelques petits haïkus de saison, d’auteurs « classiques » :

Dans le clair de lune glacé
de petites pierres
crissent sous les pas.

(Yosa Buson)

Le Bouddha de la lande –
du bout de son nez
pend un glaçon.
(Kobayashi Issa)

Qu’il est beau
le corbeau d’ordinaire haïssable
ce matin de neige !
(Matsuo Bashô)

 

Bonne fin d’hiver à tous!

 

 

 

 

Facebooktwittergoogle_plusmail